Morte à 3 ans, elle servait de poupée vaudoue

La semaine dernière une fillette de 3 ans à été tuer sous l’emprise de « magie noire ». Elle représentait la poupée vaudou au patron superstitieux de sa mère. 
Conduite à l’hôpital elle à rendu l’âme à ses graves blessures. « India Today » raconte la tragique histoire de cette enfant, maltraitée par le patron de sa mère.

Tout s’est déroulé dans la province du Bengale-Occidental. Accueillir par l’hôpital sur place les médecins a découvert sur la petite fille de nombreuses blessures internes. « De nombreuses aiguilles ont été plantés de force dans son corps. De peur à aggraver l’état de cette dernière les aiguilles n’ont pas pu être enlevé, a fait savoir l’établissement en un premier temps, expliquant qu’elle était « sous observation ». Enfin, de compte, elle n’a pas survécu.
En plus de ces rituels sordides, l’enquête a révélé que Sanatan Thakur, le patron de la mère qui travaillait comme employée de maison aurait également abusé sexuellement de l’enfant. Il a pris la fuite et est activement recherché.

De retour au Bénin, Julienne Abigbè raconte le film de son arrestation en Chine

Arrêtée le 20 juin 2016 par le Bureau de lutte contre la fraude de l’Administration des douanes de la municipalité de Guangzhou en Chine pour une affaire de trafic présumée de drogue, Julienne ABIGBE a été innocentée 07 juillet dernier par la justice chinoise suite à une longue procédure judiciaire.

Il sonnait environ 23 h 20 minutes (heure locale) quand Julienne ABIGBE alias Ciarath Aladja sort du hall arrivée de l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou sous les cris de joie d’une foule composée de parents, amis et curieux. Après plus 12 mois d’absence, Julienne ABIGBE venait ainsi de signer son retour sur sa terre natale.